Archives expositions personnelles France

Communiqué de presse


Du 30 octobre 2013 au 2 février 2014, le CRAC Languedoc-Roussillon présente une exposition exceptionnelle de l’artiste britannique Hamish Fulton, qui marque son grand retour en France. Intitulée En marchant, cette exposition monographique rassemble de nouvelles productions : photographies et wall paintings. Elle ouvre une nouvelle perspective sur le travail de ce « walking artist » représenté dans de nombreuses collections institutionnelles et privées et étrangères, et présent sur la scène internationale depuis plus de 40 ans.

















.
















 







Assimilé à la famille des artistes conceptuels de la 1ère génération, Hamish Fulton parcourt le monde  à pied depuis les années 1970, s’adonnant à des marches artistiques qu’il vit comme des performances solitaires. Issu de la célèbre Saint Martin’s School de Londres, l’artiste convient très tôt que le fait artistique ne saurait être cantonné au travail d’atelier. Avec son ami Richard Long, il décide alors de puiser dans de longues marches la matière propice à l’élaboration d’une œuvre.


Pour lui, « marcher transforme ». L’expérience intime de ces centaines de marches et milliers de kilomètres parcourus est restituée à travers des photographies, wall paintings et sculptures. Ce passage de la sphère privée à la sphère publique fonde sa démarche. Cet artiste conceptuel fut également l’un des premiers avec ceux du Land Art à avoir imposé la photographie dite documentaire dans le champ de l’art contemporain dans les années 1970. Ses pérégrinations (Tibet, Népal, Mont Blanc, Canada, Espagne, entre autres) fonctionnent en écho entre elles et s’articulent autour de repères géographiques et de systèmes de mesures auquel il se confronte. Il pénètre littéralement le paysage, démultipliant les points de vue par cette pratique physique qui engage le corps tout entier. Ces marches ont en effet une dimension fortement performative et bousculent, voire renouvellent ainsi la conception de la présence de l’art dans l’espace public. Son corps devient sculpture évoluant dans le paysage. Qu’elles aient lieu dans un environnement naturel ou urbain, l’artiste entre en interaction avec lui et ses habitants, inaugurant de nouveaux rapports et de nouvelles trajectoires piétonnières. Elles donnent lieu à des séries de pièces réalisées avec une grande économie de moyens qui, bien que rassemblées dans des accrochages minimalistes, permettent au spectateur de revivre de manière allégorique des moments précis de ses voyages. La marche devient un espace d’énonciation qui fait œuvre: « No walk, no work ».


Pour son projet au CRAC de Sète, Hamish Fulton a réalisé une marche solitaire de 23 jours à travers les Pyrénées au cours de laquelle il  a relié Hendaye à Llança en suivant en partie le GR 11 espagnol. Les wall paintings et photographies résultant de cette nouvelle expérience particulière entrent ici en résonance avec d’autres wall paintings, nous proposant ainsi une grande traversée au fil des cours d’eau et côtes qu’il a longés, des routes et sentiers parcourus et des massifs traversés depuis des années à travers le monde.


Les salles monumentales du CRAC permettent de rejouer les rapports d’échelle du corps aux espaces naturels qu’il a pratiqués. Il offre ainsi au visiteur, à travers ses déplacements, une expérience physique et mentale inédite : nous entrons dans le paysage, nous l’éprouvons avec un parcours qui bouscule les unités de temps et d’espace que nous croyions maîtriser en entrant dans le centre d’art.


Une sélection de livres et catalogues de l’artiste présentée à l’étage prolonge l’exposition et cette plonge dans l’œuvre où le livre occupe justement une place centrale, tout comme le texte et le langage. Le texte permet en effet à l’artiste de mettre à distance son expérience intime et les points de vue qu’il offre sur ces espaces, pour mieux les partager et les restituer de façon objective voire universelle, en faisant souvent passer des messages écologiques et politiques.


Juste avant à Paris, pendant la FIAC

Hamish Fulton, Walking in Paris


Marche collective, 26 octobre 2013, 15h - Jardin des Plantes, Paris - Inscription obligatoire

Depuis les années 1990, Hamish Fulton propose de vivre ses expériences de manière collective. Sur la base d’un appel à participer, les volontaires se présentent au lieu du rendez à une heure précise sans savoir quel protocole ils devront respecter. Seule recommandation : être munis d’une bonne paire de chaussure et d’une montre. Pour le projet hors les murs de la FIAC au Jardin des Plantes, Hamish Fulton proposera une marche d’une à deux heures qui vise à parcourir ensemble une distance dans Paris. (source : Galerie TORRI, Paris)

 




  Hamish Fulton, En marchant

  CRAC Languedoc-Roussillon, Sète

  30.10.2013 - 02.02.2014

Hamish Fulton, En marchant

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2013. Tous droits réservés

Exposition du 30 octobre 2013 au 2 février 2014. Centre régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon, 26 quai Aspirant Herber - 34200 Sète. Tél.: +33 (0)1 48 78 92 20. Entrée libre en semaine sauf le mardi de 12h30 à 19h, samedi et dimanche de 14h à 19h.

Archives expositions personnelles (E-F)