© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Isabelle Ferreira

Communiqué de presse

A l'occasion de sa première exposition personnelle dans un centre d'art, Isabelle Ferreira réalise in situ, dans le patio central du centre d'art Passerelle, une "sculpture" constituée de plusieurs milliers de modules en brique dont elle peint préalablement d'une des faces de différentes couleurs.

La brique est un des éléments que l'artiste utilise pour construire un répertoire de formes et développer un nuancier de couleurs. Elle a choisi ce matériau pour ses qualités de "volume presque plat", proche du format d'une feuille de papier. Ce dernier peut être rapidement être augmenté par le simple fait d'additionner entre eux de nouveaux modules. Par cette utilisation, la brique suggère un pixel, élément unitaire de petite dimension mais qui, une fois assemblé à des unités semblables, produit un ensemble homogène, une construction visuelle. Des tasseaux de bois relient certains modules entre eux et renforcent la dimension architecturale de l'oeuvre. Les colonnes n'ont pas toutes la même hauteur et sont juxtaposées pour créer de multiples rythmes verticaux dans l'espace.

L'artiste peint la surface de la brique avec une couleur acrylique, soulignant ainsi la planéité du support. La couleur influe sur la perception du matériau, en accentuant ou, au contraire, en atténuant le volume. Elle vibre selon les différentes lumières de la journée, passe de la propagation à l'absorption et se devine aussi par de fins et ténus lisérés.

Isabelle Ferreira propose aux visiteurs une expérimentation de la couleur dans l'espace. Elle compose une scansion spatiale où les notes colorées s'organisent sur une grille. L'artiste met en place des "color situations" où la couleur se dote d'une présence physique qui s'infiltre et se diffuse dans l'espace du spectateur.

Suivant la configuration du lieu, Isabelle Ferreira conçoit une composition visuelle, une combinaison de couleurs et de volumes, proposant au regard une véritable peinture en trois dimensions, entre harmonie et rupture.

Il est difficile de situer avec précision le territoire de travail de l'artiste, les dimensions sculpturale et picturale sont liées de manière inextricable dans un dialogue en perpétuelle tension entre les différents éléments constituant l'oeuvre.

A la lisière de la sculpture, de la peinture abstraite et de l'architecture, le travail d'Isabelle Ferreira peut s'apparenter ici entre maquette de ville imaginaire et labyrinthe de briques peintes qui se déploie sur la quasi-totalité de la surface du sol.

Une version différente de l'oeuvre sera présentée au Kunstverein Tiergarten à Berlin du 1er août au 6 septembre 2008 avec le soutien de CulturesFrance.





Exposition du 21 mars au 17 mai 2008, sur une proposition de Karen Tanguy. Centre d'art Passerelle, 41 rue Charles Berthelot - Quartier Saint-Martin - 29200 Brest. Tél.: +33 (0)2 98 43 34 95.


Archives expositions personnelles France

  Isabelle Ferreira
   Centre d’art Passerelle
   Brest- 21.03 - 17.05.2008

Archives expositions personnelles (E-F)