Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (E-F)

  Joana Escoval, Lichens never lie
  La Criée centre d’art contemporain, Rennes

  10.06 - 14.08.2016

Communiqué de presse


Lichens Never Lie (Les lichens ne mentent jamais) est la première exposition personnelle hors de la péninsule ibérique de la jeune lisboète Joana Escoval. Elle forme une proposition épurée et fragile, qui matérialise la constante fugacité du monde vivant et ses mystères polysémiques.


























































Dossiers  

 







Récents  





































































Résultats de la recherche        Supprimer  Déplacer  Spam    Plus         




















































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 



Recherche

  































































































Gilles Aillaud  

Important







Marika Prévosto   


À

sandie hatem

 

  


 jul 1 à 2h10 PM  







Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent





En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.



























































.
















 







Exposition du 10 juin au 14 août 2016. La Criée centre d’art contemporain, place Honoré Commeurec – halles centrales - 35000 Rennes. Tél. : +33 (0)2 23 62 25 10. Entrée libre et gratuite du mardi au vendredi de 12h à 19h, samedi, dimanche et 14 juillet de 14h à 19h.






 










Joana Escoval, Lichens never lie

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

Les oeuvres de Joana Escoval résultent de gestes minimaux et sont en général composées par assemblage de matériaux bruts (chevrons, tiges de cuivres, terre cuite…) et/ou collectés dans la nature (feuilles, coquillages, pierres, arbres entiers parfois).


Joana Escoval porte une attention particulière aux lieux dans lequel ses oeuvres prennent place, ainsi qu’aux flux visibles ou invisibles qui les traversent et qui font partie intégrante de ses propositions. Son exposition à La Criée prend autant en compte la spécificité de ses espaces que le chemin de la lumière estivale et de l’air qui les parcourent.


Présentant un ensemble d’oeuvres pour la plupart inédites, Lichens Never Lie se construit autour de l’idée de passage, de transition, de contagion : d’un état à un autre, d’une croyance ou d’un savoir à un-e autre, d’une culture à une autre, etc.Ainsi, certaines pièces indiquent de possibles directions, qui n’ont jamais valeur de finitudes (Impossible obéissance, Our myth is not self evident because it is a mystery), alors que d’autres matérialisent un seuil, de façon tenue, parfois presque invisible (Rational or Irrational or Rational or).D’autres pièces interrogent les frontières entre Nature et Culture ou entre différentes cultures, pour mieux suggérer leur entrelacement, sinon leur effacement. Dans Neither Bounded nor Static ou dans Untitled (for André) par exemple, il serait vain de déterminer si c’est le non-humain qui se trouve anthropomorphisé ou si, au contraire, c’est l’humain qui se « naturalise ». Le titre même de l’exposition, trouvé par l’artiste sur un panneau d’affichage du laboratoire de pharmacognosie et mycologie de l’Université Rennes 1 se réfère à un organisme duel (algue autant que champignon) et pointe son intelligence comportementale. Il dit bien cette porosité des choses, des êtres et de leur représentation qui se trouve au coeur du travail et des interrogations de l’artiste.


Les formes de Joana Escoval sont à la fois suffisamment suggestives pour que notre pensée s’y accroche et s’y déploie aisément et suffisamment flottantes pour qu’elle puisse ensuite y vagabonder : des oeuvres ouvertes pour des pensées sauvages en quelque sorte.





Joana Escoval, Neither bounded nor static, 2016, bois et aiguille d’acupuncture, 8 x 19 x 13 cm - photo Bruno Lopes - courtesy l’artiste l’artiste et Vera Cortès art agency, Lisbonne

Joana Escoval, Neither bounded nor static, 2016, bois et aiguille d’acupuncture, 8 x 19 x 13 cm - photo Bruno Lopes - courtesy de l’artiste et Vera Cortès art agency, Lisbonne