Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (E-F)

  Olafur Eliasson, Ice Watch
  Place du Panthéon, Paris

  29.11 - 11.12.2015

Communiqué de presse


À Paris, Olafur Eliasson dévoile une oeuvre d'art publique majeure à l'occasion de la conférence des Nations Unies sur le climat. Avec le soutien de Bloomberg Philanthropies, l’installation de glace arctique Ice Watch vise à encourager l’action publique contre le changement climatique, pendant la COP21. Ice Watch mettra en scène 80 tonnes de glace en provenance d’un fjord près de Nuuk, dans le Groenland, dans le but d’inspirer l’action collective contre le changement climatique.






























Dossiers  

 







Récents  





































































Résultats de la recherche        Supprimer  Déplacer  Spam    Plus         




















































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 



Recherche

  































































































Gilles Aillaud  

Important







Marika Prévosto   


À

sandie hatem

 

  


 jul 1 à 2h10 PM  







Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent





En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.



























































.
















 







Installation à partir du 3 décembre 2015. Place du Panthéon - 75005 Paris.



Collectée à partir de blocs de glace flottant librement, l’œuvre sera disposée telle une horloge place du Panthéon, à partir du 3 décembre 2015. Dans les jours qui suivront, la glace fondra sur la place, donnant au grand public un aperçu du changement climatique sur notre planète.

Olafur Eliasson fait souvent évoluer la perception du public sur l’environnement au travers de ses projets artistiques, en se référant à certains problèmes de notre planète et en proposant des solutions pratiques. En 2012, avec l’ingénieur en énergie solaire Frederik Ottesen, il a dessiné et lancé «Little Sun », une entreprise sociale qui produit et distribue des lampes LED alimentées par l’énergie solaire. Les lampes sont conçues de manière à offrir une solution fiable et saine pour quasiment un quart de la population mondiale qui n’a pas accès à l’électricité. Elles vont être présentées dans le cadre de la COP 21 au Grand Palais.


« De ma visite en Arctique l’an dernier, je garde le souvenir très net et visuel de blocs de glace gigantesques se détachant de la banquise avec un bruit effroyable lorsqu’un craquement se produisait. » indique Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement International, Président de la COP21. « L’Arctique est bien la sentinelle avancée du dérèglement climatique : cette région nous transmet depuis des années des signaux que nous n’avons plus le droit d’ignorer. La communauté internationale doit les entendre et les agir avec des actes concrets ». « Par nos actes, nous sommes désormais sur le point de mettre fin à la période de stabilité climatique qui a conditionné la naissance et la prospérité des civilisations. » explique Minik Rosing, professeur de géologie au Musée d’Histoire Naturelle du Danemark de l’Université de Copenhague. « La science et la technologie ont déréglé le climat sur terre, mais maintenant que nous comprenons les mécanismes à l’origine de ces dérèglements, nous avons le pouvoir de les empêcher de croître. »


Les douze blocs de glace de 10 tonnes chacun – des morceaux de banquise à la dérive pêchés au lasso dans un fjord groenlandais – fondront à partir du 3 décembre prochain, sur le parvis du Panthéon, haut lieu symbolique à Paris. Les icebergs (qui devaient disparaître, puisque déjà dans l'océan) sont en attente dans le port d’Aalborg, au Danemark, à l’abri dans des conteneurs réfrigérés. Ils seront ensuite acheminés en camion vers Paris. "On peut m’objecter à juste titre que le transport de la glace [en ­conteneurs puis en camions frigorifiques] a un coût environnemental, reconnaît Olafur Eliasson, j’ai estimé son empreinte carbone et je l’ai mise en balance avec la force du message. J’assume ma responsabilité. Je pense qu’éthiquement, l’importance du projet, son impact, seront bénéfiques au final pour la planète. Face à la glace, à sa beauté incroyable, à son âge – des centaines de milliers d’années, bien plus que l’âge de Paris -, les gens prendront conscience physiquement du réchauffement climatique. Ils pourront la toucher, l’écouter craquer."


Ice Watch montre remarquablement comment l’art dans l’espace public peut attirer l’attention sur les grands défis et encourager l’action collective » a déclaré Michael R. Bloomberg, Fondateur de Bloomberg LP, Bloomberg Philanthropies, et maire de la Ville de New York sur 3 mandats. Michael Bloomberg est aussi l’Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour les Villes et le Changement Climatique et co-organisateur du Sommet des Élus locaux pour le Climat avec Anne Hidalgo, maire de Paris, le 4 Décembre à l’Hôtel de Ville. En fonction des conditions météorologiques, Ice Watch devrait être encore visible jusqu’au 11 décembre 2015, dernier jour de la conférence. La glace restante sera alors apportée dans des écoles locales et institutions culturelles dans le cadre d’un programme éducatif élargi. Le projet est réalisé en collaboration avec Julie’s Bicycle, une organisation à but non lucratif militant pour le développement durable au sein des industries culturelles et créatives. Ice Watch sera présentée sur ArtCOP21 avec plus de 300 autres événements artistiques. Ice Watch est un projet central de Artists4ParisClimate2015, une initiative contribuant à mobiliser l’opinion publique autour du changement climatique, par les interventions dans l’espace public d’artistes internationaux majeurs, mais aussi à agir pour le climat : le 9 décembre, une vente de charité sera conduite chez Christie’s à Paris. Chaque œuvre soutiendra un projet d’ONG différent sélectionné avec l’ONU, pour lutter contre la désertification et le changement climatique.

Pour en savoir plus :
http://icewatchparis.com/









Olafur Eliasson, Ice Watch,  Place du Panthéon, Paris

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés