Archives expositions personnelles France

Communiqué de presse


Événement culturel majeur, le Festival Normandie Impressionniste célèbre l’Impressionnisme de juin à septembre 2013 sur le territoire des deux régions Basse et Haute-Normandie. Cette deuxième édition mêle à nouveau peinture, art contemporain, cinéma, photographie, musique, littérature… Le FRAC Basse-Normandie invite l’artiste américain Spencer Finch qui crée in-situ au Pavillon Normandie, Caen, l’oeuvre Peindre l’air dans une exposition au titre éponyme.









.
















 







Exposition du 1er juin au 31 août 2013. Pavillon Normandie, bassin St-Pierre, quai François Mitterrand - 14000 Caen. Ouverture tous les jours de 14h à 19h. Nocturne le 28 juin jusqu’à 23h30. Entrée libre.

Contact



  Spencer Finch, Peindre l’air

  Pavillon Normandie, Caen

  01.06 - 31.08.2013

Pierre Filliquet, Les doigts gelés au CEAAC

Univers sensible où les jeux de lumière captent l’attention, l’exposition Peindre l’air de Spencer Finch au Pavillon Normandie offre une vision contemporaine des problématiques impressionnistes. L’artiste, qui cite Claude Monet dans le titre de cette installation, travaille l’espace avec précision pour offrir au spectateur une perception de la lumière, des ombres et de leurs effets sur la couleur. À l’instar de Monet qui reproduisait un même sujet plusieurs fois dans des luminosités différentes, Spencer Finch joue avec les reflets, la transparence et les couleurs et offre un tableau en trois dimensions se mouvant au gré du temps et du moment de la journée. « Machine de vision » sensitive et poétique, Peindre l’air évoque les tons et les couleurs de Giverny.





© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Spencer Finch, Giverny (Imperial purple), 2011. 18’’ x 25’’, Archival Inkjet Print, Unique Edition from the series 26 Colors.

Spencer Finch, Giverny (Imperial purple), 2011. 18’’ x 25’’, Archival Inkjet Print, Unique Edition from the series 26 Colors.

Les recherches artistiques de Spencer Finch sont liées de près à ses recherches sur la perception. L’artiste s’intéresse aux effets physiologiques et psychologiques de la perception et travaille autour de la lumière naturelle, des néons, des aplats de couleurs, du verre, des vitraux et autres matériaux transparents qui la modifient. Outre les installations, il utilise dessins, aquarelles, photographies et vidéos variant le medium au gré des représentations et évocations. Dans ses séries de Wall Drawings, il recrée de mémoire les teintes, les reflets de différentes étendues d’eau. Une autre de ses oeuvres, Bee Purple, est le résultat d’analyses scientifiques et d’observations où Spencer Finch rend visibles des couleurs seulement perçues par les abeilles. Sa série 26 Colors reprend les vingt-six couleurs du reflet d’une glycine présentes dans un tableau de nymphéas de Monet. Il met en scène des petits carrés de couleur dans le jardin de Giverny et les photographie dans des compositions qui rappellent d’autres peintures de Monet.

Spencer Finch, Painting Air, Museum of Art, Rhode Island School of Design, 2012

Spencer Finch, Painting Air, Museum of Art, Rhode Island School of Design, 2012

Archives expositions personnelles (E-F)